Fond de couleur

Concertation citoyenne

Qui mieux que les personnes concernées pour connaître leurs besoins et participer à la réflexion autour des solutions qui y répondront ?

Mettre en œuvre une méthode de concertation citoyenne en phase d’étude, de planification ou même de suivi de déploiement, c’est :

  • Anticiper
  • Connaître les besoins, les freins et les leviers à actionner au plus fin
  • Impliquer les habitants dans une démarche à long terme dont ils seront aussi garants
  • Favoriser l’acceptation des changements à venir
  • Valoriser et ancrer les politiques territoriales

Depuis plusieurs années l’ALM se spécialise à l’usage des outils de concertation efficients et concrets pour des résultats déjà éprouvés en Lozère.

L’exemple du Totem’Mobile, une démarche participative

Totem’Mobile vise à mettre en place de nouveaux moyens de déplacement sur un territoire donné. Il prend en compte les contraintes liées à ce territoire, en réalisant une enquête auprès de la population et en développant des ateliers participatifs de recueil des besoins et co-construction des solutions, encadrés par des experts de la mobilité. Le projet, déjà expérimenté sur la Communauté de Communes de la Cévenne des Hauts Gardon, répertorie les besoins des habitants en termes de mobilité et trouve des structures relais pour diffuser les informations liées à la mobilité sur le territoire.

La démarche vise plusieurs objectifs :

  • Prendre en compte les modes de déplacement et les besoins de la  collectivité
  • Développer les modes de transports alternatifs dans sa commune
  • Rompre l’isolement des personnes
  • Informer et diffuser l’information sur le territoire
  • Former les structures relais